TwitCount

La lumière de l'enfant


 

reçu par channelling le 20 mai 2006

 Il y a très longtemps de cela, au temps ou les anciens et les anciennes donnaient la connaissance sacrée tout à coup par décret Divin, il y a eu pénurie de mémoire donnant accès au grand réservoir de la divinité. La ligne directe avec Dieu était coupée.
Grande était la détresse de chacun, car sans cette sagesse, que dis-je sans la lumière ancestrale, la race pouvait s'éteindre. Des mesures furent prises.
La première était d'économiser la connaissance pour ne pas l'épuiser mais le temps de réserve était limité, car chaque jour quelqu'un venait en disant:

-"je ne sais pas! Je ne sais pas!".

Et le réservoir s'épuisait, s'épuisait, s'épuisait, car le rôle des anciens et des anciennes était de donner, pas de retenir la connaissance.
Déjà des jeunes gens, des enfants, des femmes, s'étiolaient car la connaissance avait en elle-même un pouvoir, celui d'illuminer le receveur.
Même le soleil, les étoiles, la lune, les lucioles, perdaient la précieuse lumière.
Pourquoi ce drame? Pourquoi? Personne ne savait expliquer même les chamanes ne pouvaient rebrancher la ligne avec Dieu.

Inconscient à cela malgré sa race qu’il voyait s’éteindre petit à petit, un enfant joyeux, heureux, jouait, jouait, jouait, il tournait, chantait, dansait, en un mot il vivait. Le monde pouvait constater que cet enfant continuait à répandre sa lumière, et que pour lui c’était facile.
Le grand peuple de la connaissance sacrée de la lumière commença à imiter l’enfant, mais malgré cela pour eux ça ne marchait pas.
Alors les anciens, les anciennes, les chamanes décidèrent de consulter cet enfant d’à peine trois ans, le dernier porteur de Lumière Vivante.

-" Petit ! lui demandèrent-ils.

-" Comment fais-tu pour ne rien avoir à nous demander et garder en toi la lumière vivante ? As-tu un secret ? Un don divin ? Es-tu un élu ? "

L’enfant répondit :

-" Depuis que je suis bébé, avant même cela, je sais que je suis un ancien, un ancien d’un passé très lointain où la pratique était un peu différente de celle d’aujourd’hui, à mon époque les anciens, les anciennes, ne se contentaient pas de donner la connaissance lumière, ils la vivaient.
Le fait de la vivre pleinement faisait d’eux la Connaissance Vivante et non du savoir transmis par ancienneté comme aujourd’hui.
A la longue de ne pas vivre qui vous êtes, par votre ignorance, votre certitude et votre orgueil aussi, vous ne vous êtes plus occupés à être Vie Connaissance mais juste à la « faire » vivre alors le réservoir s’est vidé et le ciel ne pouvait plus alimenter votre séparation d’avec la Vie.
Pourtant depuis ma naissance, je vous montre ce qu’est la Vie Connaissance mais le savoir dans vos certitudes rigides avait déjà corrosé votre sagesse.
Alors la Grande Source, par Amour pour Vous, a fermée ses portes à ses enfants imbus, immatures et irresponsables.
Il a fallu la mort de beaucoup de vos frères et sœurs pour que vous me remarquiez, petit enfant de trois ans, le seul être vivant sa pleine lumière vivante parmi vous".

Soudain, l’enfant devant eux pris l’apparence d’un très, très vieux vieillard d’une grande beauté, puis celle merveilleuse du Maître Lumière Connaissance qu’il était, ensuite celle à nouveau de l’enfant de trois ans.
L’enfant les regardait avec Amour et Gratitude car en leur cœur la lumière vivante était revenue, tous venaient de se ressouvenir.
Pour faire vivre et être la Connaissance Vivante et l’expanser il faut une qualité essentielle, une seule : l’Innocence.
Car seul celui qui se sait et se maintient dans l’innocence peut s’émerveiller de tout, tout imaginer de beau, tout faire vivre et ÊTRE ce TOUT, car en lui il porte le joyau des joyaux la Vie de la Source.
L’enfant regarda à nouveau le peuple de la connaissance et lui dit :

-" Votre erreur a été de vous croire innocents alors que vous n’étiez que naïfs.
Si l’innocence maintient la porte de la grande lumière ouverte, la naïveté, elle, ouvre toutes les portes de l’illusion et l’Etre ne voit même plus la Grande Lumière qui est là au fonds de lui, et il va d’errance en errance la chercher auprès de soi-disant sages anciens, qui sont aussi égarés que lui. C’est la raison pour laquelle je suis né ici.
Maintenant mon rôle est fini, mais avant de partir je vous laisse l’immortalité de cet instant ! ".

Et l’enfant lumière disparut, en laissant à sa place un minuscule cristal très pur, si lumineux que ceux qui le regardaient en étaient éblouis.
Aujourd’hui encore il est le symbole de la pureté, de l’innocence, il s’offre dans une seule occasion : les fiançailles.
Cette pierre, vous l’avez deviné, est le diamant mais comme il y a bien longtemps, l’homme confond pureté, innocence et virginité.

Heureusement l’enfant lumière est revenu.
Il se trouve en chacun de nous et celui qui le trouve découvre en premier l’innocence, ensuite la joie de s’émerveiller, puis celle d’être vivant, et en dernier trouve le diamant de la connaissance, et soudain le secret lui est révélé :

"IL EST CE QU’IL CONTEMPLE DANS SON CŒUR, ALORS IL S’ARRETE DE CHEMINER ET IL EXPRIME LA VIE".

Je souhaite à chacun de Vous de se trouver et que la grande bénédiction d’être la Vie vous illumine toujours.
En ces temps de grands changements chacun de Vous à une place Sacrée.
Dans vos moments de fatigue, de découragements, de lassitude, pensez à la merveille que vous Êtes, faîtes briller la Lumière de votre de cœur en premier pour Vous ensuite allez dans le monde !

Amour Lumière Gratitude

Je réclame le copyright universel pour ce message au nom de Joshua. Copiez et partagez en toute liberté en laissant cette mention.
Transmis par Françoise Chinour en avril 2010

 

Amour, Lumière et Gratitude

Françoise CHINOUR