TwitCount

Mikao Usui

Moine chrétien japonais, le Dr Mikao Usui est à l'origine de la (re)découverte du REIKI.

Mikao USUI  

Le Dr Mikao Usui était directeur d'une école de missionnaires chrétiens à Kyoto.

Un jour, un de ses élèves lui demanda d'expliquer comment Jésus faisait pour guérir les malades par l'imposition des mains et si lui, Mikao Usui, avait été témoin de tels faits ?

Devant la pertinence de cette question, ne pouvant apporter aucune réponse à ses élèves, Mikao Usui se retrouva face à son ignorance. Il décida alors de renoncer à son poste de directeur d'université et se consacra à la recherche sur la guérison par l'imposition des mains.

Ses pas le conduisirent aux Etats-Unis. N'y trouvant aucune réponse, il rentra au Japon.

Là, il étudia les caractères sacrés d'écriture japonaise, chinoise, puis apprit le sanscrit, langue ancestrale de l'Inde.

Après de longues, longues années de vaines recherches, il découvrit dans de très anciens rouleaux sanscrits provenant d'un monastère tibétain des indications et des signes pour se servir de l'énergie universelle de vie.

S'il avait enfin découvert la pratique, il ignorait encore comment l'énergie de vie, ainsi que les signes fonctionnaient, car seul un maître vivant pouvait l'initier, et il n'y en avait pas.

Il décida de se retirer sur la montagne sacrée de Kuriyama, pour y méditer et jeûner, seul, pendant 21 jours.

Pour avoir la notion du temps, chaque jour il plaçait devant lui un petit caillou blanc.

Les 20 premiers jours, il ne se passa rien.

Le dernier jour, juste avant le lever du soleil, il vit une lumière blanche qui se dirigeait rapidement sur lui, et vînt le frapper en plein front.

Terrassé par cette puissance, il perdit momentanément la notion du temps, de lui-même, du lieu où il se trouvait.

Peu après, dans une magnifique lumière, lui apparurent des caractères d'or qui étincelaient. C'était les signes sanscrits découverts peu de temps avant dans les vieux rouleaux.

A ce moment précis, il compris qu'il venait enfin d'acquérir la faculté d'activer lui-même ces signes et l'énergie universelle de vie,

c'était merveilleux, ses mains guérissaient.

Mikao Usui donna le nom de  Reiki  à cette méthode de guérison et les signes devinrent des symboles.

Dans son ardeur et sa hâte d'aider, il œuvra sans relâche pendant 7 années dans les ghettos de Kyoto, auprès des mendiants des plus démunis, guérissant autant de personnes qu'il le pouvait.

Sa déception fût grande lorsqu'il s'aperçut que des jeunes gens maintenant bien portants, continuaient à traîner dans les rues et retombaient dans la mendicité.

Ils lui expliquèrent que mendier était plus facile, et moins fatiguant que travailler.

Le Dr Usui compris que guérir l'autre ne suffisait pas. Il manquait quelque chose d'important à son action, le but spirituel de Reiki.

Après de longues réflexions, il décida que chaque soin de REIKI devait être demandé par le consultant lui-même et qu'il devait avoir sa contrepartie sous forme d'un échange, quelle qu'en fût la forme.

La gratitude remplacerait désormais la gratuité.

Il nota aussi par écrit les idéaux du REIKI sous la forme de 5 principes de vie.

Toutes ces recommandations sont encore enseignées et utilisées aujourd'hui.

Mais le plus beau cadeau que Mikao Usui a remis entre nos mains, c'est la force Reiki.

Il a offert à chacun la possibilité d'apprendre à celui qui le désire celle de guérir, de servir, de grandir intérieurement et de se rapprocher de la source spirituelle de son Etre en toute simplicité.

Puisse cette authenticité demeurer intacte dans le cœur et les mains de chacun.

 

Amour, Lumière et Gratitude

Françoise CHINOUR